Suppression de la réservation en ligne sur Vadrouille

Chers Vadrouilleurs,

l’équipe du site a pris la décision de supprimer la possibilité de réserver et de payer en ligne les trajets.

Pourquoi cette décision ?

Parce que nous avons constaté que la très grosse majorité des covoitureurs qui utilisent le site préfèrent se contacter directement et fixer le covoiturage et ses modalités librement entre eux, plutôt que d’utiliser la réservation en ligne.

Pour mémoire, Vadrouille Covoiturage a été le premier, parmi les sites de covoiturage français, à proposer à ses utilisateurs de réserver leur place directement sur le site et de la payer en ligne. Cette fonctionnalité était en effet en place dès le lancement du site, en juillet 2010. A l’époque, sur tous les sites de covoiturage existants, on rentrait en contact par mail ou téléphone, et les rendez-vous de covoiturage se prenaient ainsi, directement entre les utilisateurs. C’était simple, libre et direct, mais il y avait aussi beaucoup de désistements. Notre but, en proposant la réservation en ligne, était d’offrir aux conducteurs un moyen d’éviter les désagréments des désistements « sauvages » et de s’assurer de la motivation de leurs passagers.

Le concept a bien pris, puisqu’il a été appliqué également par le plus gros site de covoiturage français et qu’il est de fait, depuis, devenu la norme.

Sur Vadrouille, jusqu’à maintenant il y avait le choix : chaque conducteur pouvait proposer, sur ses trajets, la réservation en ligne et/ou des moyens de contact directs (téléphone et mail), avec paiement sur place le jour du covoiturage. Notre volonté était d’allier la souplesse du contact direct avec, pour ceux qui le souhaitent, la sécurité du paiement par avance. Mais, devant nos stats qui montrent une nette préférence, sur Vadrouille, pour le contact direct, nous choisissions d’abandonner cette option, et ainsi de rendre le site plus simple…

Quels sont les changements sur le site ?

A partir de maintenant, les conducteurs qui offrent un covoiturage ne verront plus l’option « Réservation en ligne » dans les modes de contact, et devront impérativement indiquer au moins un moyen de contact entre l’email et le téléphone.

Les offres de trajet déjà publiées gardent l’option de réservation en ligne pendant un mois, puis celle-ci sera remplacée par un contact direct par email.

Pour ceux qui avaient des covoiturages non encore payés, le « porte-monnaie » reste présent indéfiniment dans l’espace utilisateur, et son montant est payable quand vous le souhaitez, par chèque ou virement comme auparavant. Par contre, si il est à zéro, il disparaîtra de votre compte.

Bons covoiturages à tous !

Rio s’invite à Rennes avec le festival Travelling

Vous êtes à Rennes du 25 février au 4 mars 2014 ? Si oui, c’est parfait, si non, dépêchez-vous de trouver un covoiturage pour aller assister au festival Travelling ! Pour sa 25ème édition, le festival de cinéma rennais vous emmène cette fois à Rio, à la rencontre des cariocas et du Brésil.

travelling

Dépaysement garanti à Copacabana, où le Pain de Sucre, Le Christ Rédempteur et le carnaval sont les emblèmes d’un Brésil mythique où se mêlent joie de vivre et romantisme. Rio offre ses décors majestueux à des comédies musicales, des films d’aventure trépidants, et …à OSS 117 : Rio ne répond plus de Michel Hazanavicius.

Ces voyages dans la Ville Merveilleuse seront l’occasion de découvrir un Brésil où les questions d’identité, l’errance, la musique et la littérature sont toujours présents ; Et la compétition de courts métrages brésiliens, des avant-premières, des leçons de cinéma… La poursuite d’une dynamique de création de ciné-concerts, le concours d’adaptation d’une nouvelle d’un auteur du pays invité…

Au programme aussi Travelling Junior et sa compétition de courts métrages L’Eléphant d’or, les films de Bretagne et l’éducation aux images.

Embarquement, avant la Coupe du Monde de football et les Jeux Olympiques, pour une cinéphilie vivante, curieuse, dans les salles de Rennes Métropole, sans oublier les rendez-vous festifs au Liberté / L’Etage !

Toutes les infos sur le site du festival.

Le problème pour publier un trajet est résolu

Le problème que certains d’entre vous ont pu rencontrer lors de la publication d’un trajet est maintenant résolu !

En effet, certains internautes, en validant la deuxième page du formulaire de dépôt de trajet, arrivaient sur une page blanche et se retrouvaient ensuite bloqués. Nous avons trouvé le bug après de longues heures de recherche (un problème de saturation de serveur web), et nous l’avons corrigé. Tout remarche normalement.

Un grand merci à tous ceux d’entre vous qui nous ont signalé ce dysfonctionnement, les détails que vous nous avez fournis nous ont grandement aidé à trouver la cause du problème.

Si dans le futur vous constatez de nouveaux dysfonctionnements, n’hésitez pas à nous le dire ici : contact@vadrouille-covoiturage.com.

L’équipe Vadrouille

Le prêt entre particuliers, un pas de plus pour l’économie collaborative

C’est un fait, l’économie collaborative a bouleversé nos vies quotidiennes (la mienne, en tout cas, et la votre aussi, j’espère !). Il existe désormais des dizaines de solutions alternatives et solidaires en matière de mobilité, de logement, de consommation. Un secteur, toutefois, semblait encore résister à cette vague de fond : la finance.

Malgré son côté intimidant, la finance voit aussi des initiatives collaboratives émerger, bénéficiant des innovations ayant bouleversé d’autres secteurs. C’est ainsi qu’est née Prêt d’Union,  première plateforme de prêt entre particuliers en France , et spécialisée dans le crédit à la consommation.

shema-pret-union

Le principe de Prêt d’Union est simple : il s’agit de proposer à des ménages Français ayant de l’épargne d’investir directement dans l’économie Française moyennant un rendement attractif. Fort de la collecte investisseur, Prêt d’Union propose ensuite à des particuliers emprunteurs un produit unique (prêt personnel amortissable) et des taux défiant toute concurrence. (En moyenne 10% à 15% en dessous du marché).

Le Prêt personnel chez Prêt d’union c‘est :

  • Une décision de financement sous 48h
  • Un suivi personnalisé de son dossier par un conseiller basé en France
  • Un taux parmi les plus compétitifs du marché
  • Un produit simple (pas de crédit renouvelable)

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : http://www.pret-dunion.fr

Le cohébergement : une chambre chez l’habitant pour une courte durée

Avec la complicité d’Internet, les diverses formes de consommation collaborative se démocratisent auprès du grand public. On pouvait partager son trajet en voiture avec le covoiturage, on peut maintenant louer sa chambre ou son canapé lit aux voyageurs pour quelques nuitées avec le cohébergement.

cohebergement

Le cohébergement se distingue du couchsurfing en ce qu’il n’est pas réservé aux baroudeurs, et qu’il n’est pas forcément complètement gratuit (même si il reste bien moins cher que l’hôtel !).  Le cohébergement permet de se loger pour  un entretien d’embauche situé loin de son domicile, le temps d’une recherche d’appartement, d’un stage, pour un déplacement professionnel, une mission d’intérim, un festival, un événement quelconque…

Cette alternative à l’hôtel permet d’économiser sur le prix du séjour, de rencontrer des personnes de tous horizons et d’éviter l’ennui et la solitude d’une chambre d’hôtel. En plus, le cohébergeur peut se révéler être un précieux guide pour orienter le voyageur dans une ville que ce dernier ne connaît pas.

Cette solution permet également au cohébergeur d’obtenir un revenu complémentaire en louant une chambre ou  un canapé. Le voyageur n’est pas en reste, il profite d’un logement chez l’habitant pour un petit prix, tout en tissant du lien social avec son hôte. Le cohébergement n’est pas obligatoirement payant, il peut se faire à titre gratuit en échange de bonne humeur, de discussions, et de convivialité.

Vous disposez d’une chambre d’amis, vos enfants ne vivent plus à la maison, vous possédez un canapé dans votre colocation ? Alors partagez cet espace occasionnellement afin de permettre à à des voyageurs de passage de se loger sans se ruiner, et  proposez une chambre à louer ou un canapé dans votre logement.

Tous au zoo de Beauval pour les vacances !

image zoo de beauval

Aujourd’hui, Vadrouille Covoiturage vous propose une destination de vacances, le temps d’un week-end, le ZooParc de Beauval, situé entre Tours et Blois.

Figurant parmi les premières destinations touristiques à l’échelle nationale, le ZooParc de Beauval présente, au cœur du Loir-et-Cher, plus de 4600 animaux !

Beauval ne cesse de s’agrandir, de s’embellir, d’innover… Découvrez cette année une serre tropicale des oiseaux intégralement réaménagée : un décor végétal luxuriant, peuplé de centaines d’oiseaux aux plumages colorés et investi par de nouveaux résidents, parmi lesquels d’étonnants tatous, chevrotains malais et paresseux.

Savourez une rencontre exceptionnelle avec Rungwe, éléphanteau issu d’une insémination artificielle : une première en France et un réel espoir pour la survie d’une espèce emblématique, l’éléphant d’Afrique.

Elephanteau_Rungwe

Et toujours, des animaux extraordinaires, pour certains uniques en France : koalas, okapis, lamantins, kangourous arboricoles, tigres et lions blancs… sans oublier les célèbres pandas géants, véritables symboles de la protection des espèces menacées, installés au sein d’un fabuleux décor chinois. Incontournables !

A 500 m du ZooParc, l’hôtel d’inspiration indonésienne Les Jardins de Beauval accueille les visiteurs dans un cadre chaleureux, pour un séjour garantissant confort et dépaysement.

Le ZooParc de Beauval et l’hôtel Les Jardins de Beauval sont ouverts tous les jours de l’année et sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (label « tourisme et handicap »).

Échangez vos maisons pour les vacances avec Guest to Guest

image guest to guest - Copie

Cette période estivale vous donne envie de voyager, de partir en vacances? Pour ceux n’ayant pas encore eu le temps de les programmer et recherchant une nouvelle expérience, il n’est jamais trop tard ! Guest to Guest vous propose de voyager différemment dans le monde entier et de façon unique en échangeant sa maison pour les vacances

N’hésitez pas à franchir le pas, Guest to Guest met tout en ordre afin de faciliter au maximum l’organisation. Inscrivez vous gratuitement et complétez votre profil afin d’y ajouter un maximum de détails intéressants (activités à faire au sein de votre région, vos disponibilités d’échange…).

Guest to Guest est avant tout un réseau social et vous apporte de nombreux avantages :

  • Faire des économies. Pas besoin d’abonnement, l’inscription est gratuite et il n’y a pas de frais de transaction.
  • Échanger avec des personnes de confiance. De nombreux outils comme les commentaires, les notations permettent de mieux détailler les annonces afin de vous conforter dans votre choix. La vérification d’identité est aussi un outil présent sur Guest to Guest et permettra d’assurer l’identité d’un membre.
  • Obtenir des Guestpoints lors des échanges non réciproques pour les dépenser plus tard chez un autre membre !

Trouvez la maison ou l’appartement qui vous convient le mieux dans le pays de votre choix, échangez avec les membres par mail, par messagerie instantanée ou bien visio pour plus d’informations et envolez vous pour de nouvelles aventures à moindre coût grâce à Guest to Guest !

Bons échanges !

Testez la sous-location avec SousLouer.com

La sous-location est une manière de se loger de plus en plus pratiquée en France. A l’approche de l’été, on compte chaque semaine de plus en plus d’articles de journaux et de sujets à la télévision sur la sous-location. Mais alors, pourquoi un tel engouement ?

Parce que la sous-location arrange tout le monde ! A commencer par le propriétaire qui évite de changer de locataire, de se déplacer pour des formalités de départ puis d’arrivée d’un nouveau locataire. Il évite également de prendre le risque de laisser partir un « bon » locataire, alors qu’il ne sait pas forcément sur qui il va tomber à la prochaine location.

Le locataire de son côté, garde l’appartement auquel il tient et sans que cela ne lui coûte la totalité du loyer.

Et le sous-locataire qui trouve à se loger beaucoup plus simplement, même pour une période courte. Sans frais d’agence et sans devoir monter un dossier de location parfois compliqué à avoir.

En revanche, attention, la sous-location est une affaire sérieuse et tout à fait légale à condition de respecter deux conditions. Tout d’abord il est obligatoire d’avoir l’autorisation écrite du propriétaire pour que la sous-location soit légale. Et deuxièmement, il est impératif de sous-louer moins cher qu’on ne loue : on ne « gagne » pas d’argent avec la sous-location, on évite simplement de payer deux loyers en même temps.

Mais quand on a décidé de mettre son logement en sous-location, comment trouver la personne intéressée ? Tout simplement en déposant une annonce sur un site tel que www.souslouer.com qui vous permettra très simplement de passer une annonce auprès de la plus grande communauté de sous-loueurs en France. Avec des milliers d’annonces déposées depuis sa création et plus de 60.000 membres actifs, ce site est la référence de la sous-location en France. Il ne vous faudra que cinq minutes pour rédiger l’annonce en décrivant au mieux votre logement. Pensez à mettre des photos pour rendre votre annonce encore plus attrayante et le tour est joué. Une fois déposée, une annonce compte en général dès le lendemain plusieurs centaines de consultations.

Petit nouveau dans le domaine de la consommation collaborative : Troc de Presse

Une histoire banale qui donne naissance à une belle idée : Troc de Presse

Anne et Julien, heureux couple de marseillais émigrés à Paris depuis quelques années, lisent beaucoup, mais alors beaucoup (trop ?) de magazines. À raison de 4ou 5 par semaine, nous vous laissons imaginer la pile à la fin du mois…Mais alors que faire ???

Car même s’il est sympathique de garder ses magazines de mode, de voyage ou de cuisine à portée de main, leur appartement se retrouvait toujours submergé par les piles de journaux, et par la poussière qui s’y entassait dessus !

Dépités par cette stratification progressive de leur salon et de leur chambre, Julien est obligé toutes les fins de mois de faire un tri et de jeter la plupart des ces magazines, faute de place. Et comble du désespoir, chaque fois qu’il descend jeter toute cette grosse pile de papier sur 5 étages (avec un lumbago à la clé), patatra, il se rend compte que ses voisins en font autant et que la poubelle jaune (et oui il faut recycler !) regorge déjà de trésors, de beaux magazines laissés à l’abandon par d’autres.

L’évidence s’impose alors: la solution alternative serait de partager sa presse avec ses voisins bien sur, au lieu de jeter ! Comme notre jeune couple, ils lisent eux aussi la presse, et la jettent, alors pourquoi ne pas échanger avec eux leurs revues, via les boites aux lettres de leur immeuble ?? Le concept de Troc de Presse était né !

Troc de Presse est un site gratuit qui s’inscrit dans le mouvement grandissant de la Consommation Collaborative et qui permet :

– de créer du lien avec ses voisins

– de participer au développement Durable (on arrête de jeter et on donne une seconde vie à la presse papier)

– de découvrir des journaux que l’on ne connaît pas forcément ou que l’on n’a pas l’habitude d’acheter !

Au final, on échange plus, on créé du lien, on recy­cle davantage et de fait, on consomme moins.

Nous espérons que cette initiative vous intéressera, et raisonnera en vous comme LE bon plan à partager !

Le festival du Bout du Monde 2013

Le Festival du Bout du Monde est, depuis bientôt 14 ans, le carrefour des musiques du monde et du métissage des cultures et des esthétiques.

Il se déroulera du 2 au 4 août 2013 sur la presqu’île de Crozon dans le Finistère.

Pendant 3 jours de fête, 60.000 personnes se réunissent autour d’une trentaine de formations, soit plus de 450 artistes venus des quatre coins du globe : grosses pointures internationales, pépites et groupes découvertes.

 

La marque de fabrique du Bout du Monde, c’est qu’on s’y sent « comme à la maison », ou plutôt, « comme dans son jardin ». En effet, la volonté affichée est de rester à taille humaine et de garder une ambiance conviviale et familiale. La capacité d’accueil est limitée et le festival affiche complet chaque année. Au Bout du Monde, on trouve tous azimuth : une offre variée de cuisines du monde, un espace enfants avec jeux et animations autour des cultures du monde, un accueil dédié aux personnes en situation handicap avec plate-forme couverte et surélevée, des gens déguisés, un bar à soupe, un bar à yaourt, des fanfares en déambulation, une banda de vignerons du sud-ouest… Bref, un beau melting-pot où chacun trouve sa place, mélomanes et joyeux drilles.

Pour voir la programmation complète du Festival du Bout du Monde et les tarifs, allez sur www.festivalduboutdumonde.com et sur www.facebook.com/festivalduboutdumonde